Aller à : navigation, rechercher

Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine
Armoiries de la Bosnie.png
Ratification de la Convention pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) : 23 février 2009
Élément inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
La broderie de Zmijanje (2014)
Centre régional pour la sauvegarde du PCI en Europe du Sud-Est
(Centre de catégorie 2)



La Bosnie-Herzégovine est devenue, le 23 février 2009, le cent-dixième État a avoir ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI). Pour le moment la Bosnie-Herzégovine n'a pas encore d'élément du PCI présent sur son territoire inscrit sur une des Listes Unesco. Cependant, la Bosnie-Herzégovine a soumis un dossier pour le cycle de 2014 concernant la broderie Zmijanje[1]

L'inventaire national du PCI

Le Ministre des affaires civiles coordonne les activités des autorités en matière de culture et s’occupe de la coopération internationale. La Bosnie-Herzégovine est composée de la République Serbe de Bosnie, Srpska, et la Fédération de Bosnie-Herzégovine.

La sauvegarde du PCI dans la République Srpska

Les forgerons de Mrkonjic Grad présent à l'inventaire préliminaire.
Crédits : Groff via Wikimedia Commons


La République de Srpska a dressé un inventaire préliminaire pour son territoire. Le Ministre de l’éducation et de la culture de la République de Srpska a organisé plusieurs réunions d’experts réunissant des ethnologues, des ethnomusicologues, des linguistes et des conservateurs pour discuter de l’inventaire préliminaire.

Une liste préliminaire a été constituée avec la participation de:

  • la Commission pour la création d’un inventaire du PCI (créée par le Ministre de l’éducation et de la culture de la République de Srpska),
  • l’Institut pour la protection du patrimoine culturel, historique et naturel de la République de Srpska,
  • le musée de la République de Srpska,
  • le musée de Semberija à Bijeljina,
  • le musée d'Herzegovine à Trebinje,
  • le musée de Dobok, et
  • le musée du Kozara à Prijedor.

La sauvegarde du PCI dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine

Le Ministre de la culture et des sports est compétent en matière de culture au sein de la Fédération de Bosnie-Herzégovine.

Au niveau local, certains cantons ont prévu une protection locale du PCI, notamment le canton d'Herzégovine-Neretva. La loi sur la protection du patrimoine culturel dans le canton d'Herzégovine-Neretva du 16 mars 2006 (publiée au journal officiel du 11 avril 2006, n°2, p.66) comporte des dispositions relatives au PCI.

La Bosnie-Herzégovine est rattachée au Centre régional pour la sauvegarde du PCI en Europe du Sud-Est à Sofia.

Annexes

Notes et références

  1. [Zmijanje http://www.unesco.org/culture/ich/doc/download.php?versionID=20793 Dossier nº990 soumis par la Bosnie-Herzégovine pour le cycle 2014 sur la broderie]


Liens externes